Miramas à ses Poilus

Passage d’un train de Poilus en gare de Miramas
Collection familiale

Soixante-quatorze, ils sont 74 Miramasséens à ne pas être revenus de la Grande Guerre qu’ils soient enfants du pays ou d’adoption. Presque tous ont leurs noms inscrits sur le monument aux Morts de la ville, le monument aux Morts du cimetière du Village ou encore sur la plaque se trouvant dans le hall de la mairie.

Patiemment, j’ai retrouvé l’état-civil de ces 74 hommes. Désireux d’écrire leur biographie dans le cadre de la future commémoration des 100 ans de la guerre en 2014, je remercie d’avance toutes personnes (peut-être des descendants de ces hommes ?) qui pourraient me fournir des informations sur ces personnes, le moindre des renseignements me seraient utiles : photographies, papiers militaires, anecdotes, etc …
Ne vous inquiétez pas, je ne vous demanderais pas de me les donner, mais si vous m’autorisez à les numériser, je vous en serais infiniment reconnaissant.

ooo0ooo
AIMES Edmond-Léon
Capitaine au 312è régiment d’infanterie, matricule n°131 au recrutement de Marseille, classe 1899, domicilié en dernier lieu quartier Saint-Antoine à Marseille
Né le 4 décembre 1879 à Miramas, fils d’Ambroise-Marius, instituteur, et de Marie-Louise JAUFFRET. Célibataire.
Décédé le 17 novembre 1914 aux Paroches (Meuse).
Cause du décès : tué à l’ennemi
Transcription de l’acte de décès, n°230, 28 mars 1917, Marseille
AMAUDRIC Eugène-Auguste, cultivateur
Soldat de 2ème classe du 145ème Régiment d’Infanterie, matricule n°16991 au corps, matricule n°133 au recrutement de Digne, classe 1895
Né le 22 novembre 1875 à Puimichel (04), fils de Cyprien, cultivateur, et de Marie-Joséphine BRON.
Marié le 16 janvier 1908 aux Mées (04) avec Julie-Claire-Mélanie MEYNIER, fille de Joseph, cultivateur, et de Marie CHEYLAN.
Décédé le 24 mai 1916 à Chattancourt (Meuse)
Cause du décès : inconnu
Inhumé à la nécropole nationale « Glorieux » de Verdun, tombe individuelle, carré A, rang 6
Transcription de l’acte de décès, 15 août 1918, Puimichel
ARMÉNIER Gabriel-Joseph
mobilisé à la poudrerie nationale de Saint-Chamas, appartenant au 145è régiment d’infanterie territoriale, matricule n° 1469
Né le 1er décembre 1883 à Carpentras (84), fils de Auguste-Léopold, fabricant de pâtes alimentaires, et de Rose-Gabrielle BOYER.
Décédé le 9 septembre 1918 à l’hôpital complémentaire n°22 de Grasse (entré à l’hôpital le 25 mai 1918 sous le matricule n° 730)
Transcription de l’acte de décès, n° 83, 11 novembre 1918, Miramas
ARPHONS Jules-Clément
chasseur de 2è classe du 7è bataillon de Chasseurs, matricule n° 5801 au corps, matricule n°3882 au recrutement de Marseille, classe 1914
Né le 7 avril 1894 à Saint-Martin-de-Crau (13), fils de Félix-Prosper, employé P.L.M., et de Léontine-Julia BARRY. Célibataire.
Décédé le 11 avril 1915 à l’Hartmannswillerkopf (Haut-Rhin)
Cause du décès : tué à l’ennemi
Transcription de l’acte de décès, n° 26, 20 juin 1915, Miramas
AUDRIER Fleury-Marius-Antoine, maçon
Soldat au 112ème régiment d’infanterie, matricule n° 017072 au corps, matricule n°2614 au recrutement de Marseille, classe 1907
Né le 5 février 1887 à Paris 11ème (75), fils de Jean-Joseph et de Rose-Lazarine ALLEMAND.
Disparu le 20 août 1914 à Dieuze (Moselle)
Cause du décès : tué à l’ennemi
Transcription du jugement du tribunal civil de Tarascon du 8 octobre 1920 tenant lieu d’acte de décès, 30 octobre 1920, Orgon (13)
AUGENDRE Philose, verrier
soldat du 8è régiment d’infanterie coloniale, matricule n°011723 au corps, matricule n°239 au recrutement d’Albi, classe 1901, domicilié en dernier lieu à Toulon (83).
Né le 8 février 1883 à Carmaux (81), fils de Marien, ouvrier mineur, et de Françoise VIVIER. Célibataire.
Décédé le 26 septembre 1914 au combat de Massiges (Marne)
Cause du décès : tué à l’ennemi
Transcription de l’acte de décès, n° 18, 30 mars 1915, Miramas
AUNIER Émile
Soldat de 2è classe au 159è régiment d’infanterie, matricule n°09242 au corps, matricule n°561 au recrutement de Gap, classe 1910, 34 ans, domicilié en dernier lieu à Champcella
Né le 20 mai 1880 à Champcella (05), fils de Louis, cultivateur, et de Victoire COLLOMB.
Décédé le 23 octobre 1914 à Saint-Laurent-Blangy (62)
Cause du décès : tué à l’ennemi
Transcription de l’acte de décès, n°12, 30 novembre 1916, Champcella (05)
Note : son nom est également inscrit sur le monument aux morts de Champcella
AUTHEMAN Étienne-Jean
soldat de 2è classe au 111è régiment d’infanterie / 14è bataillon de chasseurs à pied /, matricule n° 5933 au corps, matricule n°230 au recrutement de Marseille, classe 1911
Né le 14 décembre 1891 à Miramas, fils de Auguste, berger, et de Marie BRÈS. Célibataire.
Décédé le 13 septembre 1914 à l’hôpital mixte de Bruyères (Vosges)
Cause du décès : suite de blessures de guerre
Transcription de l’acte de décès, n° 63, 10 décembre 1915, Miramas
BATIS Louis-Paul, serrurier
2è canonnier servant au 115è régiment d’artillerie lourde, matricule n°383 au corps, matricule n°897 au recrutement de Nancy, classe 1914
Né le 4 novembre 1882 à Nancy (54), fils de Alphonse, serrurier, et de Philomène BURCK.
Marié le 5 décembre 1903 à Saint-Mihiel (54) avec Émélie-Zélie YVON, fille de Émile-Marie-François, entrepreneur de transports, et de Anna-Zélie BATAILLE.
Décédé le 29 mai 1916 à Verdun-Mont-Saint-Michel
Cause du décès : suite de blessures par éclat d’obus
Inhumé à la nécropole nationale « Bevaux » de Verdun, tombe individuelle, carré 6, rang 8, n°72
Transcription de l’acte de décès, n° 36, 20 juillet 1916, Miramas
BÉRENGER Jean-Emmanuel
Soldat de 2ème classe au 27ème Bataillon de Chasseurs Alpins, matricule n°6521 au corps, matricule n°189 au recrutement de Marseille, classe 1915
Né le 19 janvier 1895 aux Pennes-Mirabeau (13), fils de François-Félix, cultivateur, et de Joséphine-Victoire SAUREL.
Décédé le 10 août 1917 aux tranchées secteur sud de la Royère, commune d’Ostel (Aisne)
Cause du décès : suite de blessures par éclat d’obus
Inhumé dans le cimetière de Miramas
Transcription de l’acte de décès, 10 juin 1918, Istres (13)
Note : son nom est inscrit sur le monument aux Morts d’Istres
BELLON Alfred-François
sous-lieutenant au 415è régiment d’infanterie, 7è compagnie, décoré de la croix de Guerre, matricule n°4387, matricule n° 596 au recrutement de Marseille, classe 1912
Né le 1er janvier 1894 à Marseille (13), fils de Alfred-François, employé, et de Victoire AUDIBERT. Célibataire.
Décédé le 25 septembre 1917 à Bezonvaux (Marne)
Cause du décès : tué par éclat d’obus
Transcription de l’acte de décès, n° 10, 15 mars 1918, Miramas
BÉZOT Marius-Stanislas-Joseph, limonadier
1er canonnier-conducteur au 2è régiment d’artillerie de montagne, matricule n°06326, matricule n°2032 au recrutement de Marseille, classe 1904
Né le 17 août 1884 à Velaux (13), fils de François-Pascal, employé P.L.M., et de Thérèse GIRARD.
Marié le 31 mars 1910 à Miramas avec Louise-Augustine BARBIER, fille de Magloire-Onésipe, restaurateur, et de Marie BONNAVEIRA.
Décédé le 31 août 1916 au camp Guérin à Sadelkopf (Alsace) [Soultz]
Cause du décès : tué accidentellement par éclat de grenade en service commandé
Inhumé à la nécropole nationale « Waldmatt » de Guebwiller, tombe individuelle, n°118
Transcription de l’acte de décès, n°54, 27 décembre 1916, Miramas
BIESHEUVEL Marius, journalier
Soldat au 1er régiment d’artillerie de campagne, matricule n°1376 au corps, matricule n°3683 au recrutement de Marseille, classe 1910
Né le 26 février 1888 à Haarlemmermeer (Pays-Bas), fils de Cortiaan-Jant, et de Elisabeth SCHAAP.
Gravement invalide suite à des blessures de guerre, il survit à la guerre et décède après 1918.
BLANC Arthur
2è canonnier servant au 6è régiment d’artillerie de campagne, 7è batterie, matricule n°4408, matricule n°170 au recrutement de Marseille, classe 1911
Né le 3 avril 1891 à Mézel (04), fils de Jean-Baptiste, propriétaire, et de Baptistine JAUFFRET.
Décédé le 29 août 1915 à l’hôpital Pavillon-Duvauchel à Amiens
Cause du décès : suite de blessures de guerre
Inhumé à l’ossuaire du carré militaire de Digne-les-Bains
Transcription de l’acte de décès, n°45, 3 septembre 1915, Miramas

BOISSIÈRE Eugène-Ferdinand-Ambroise
2è canonnier-conducteur au 38è régiment d’artillerie de campagne, matricule n°5505 au corps, matricule n° 218 au recrutement de Marseille, classe 1913.
Né le 5 août 1893 à Marseille (13), fils de Vincent-Ambroise-Ferdinand, comptable, et de Rose-Françoise AUTRAN. Célibataire.
Décédé le 16 septembre 1914 à Esnes (Meuse)
Cause du décès : tué à l’ennemi
Transcription de l’acte de décès, n°43, 20 août 1916, Miramas
BOULET Auguste-Jean
soldat de 2è classe au 127è régiment d’infanterie, 3è compagnie, matricule n° 12570 au corps, matricule n°3571 au recrutement de Marseille, classe 1916
Né le 30 avril 1896 à La Voulte-sur-Rhône (07), fils de Henri-Auguste, employé P.L.M., et de Thérèse GIROT. Célibataire.
Décédé le 6 septembre 1916 à Etinchem (Somme)
Cause du décès : suite de blessures de guerre
Inhumé dans le cimetière de Miramas
Transcription de l’acte de décès, n°57, 15 novembre 1916, Miramas
BOUSCARLE Léon
Aucune information connue pour cette personne
CAMBOULIVES François-Joseph
Soldat de 2ème classe au 122ème régiment d’infanterie, matricule n°06556 au corps, matricule n°2355 au recrutement de Rodez, classe 1906
Né le 18 juillet 1886 à Cabanès (12)
Décédé le 18 octobre 1914 à l’hôpital d’évacuation de Bautzen à Ecrouves
Cause du décès : suite de blessures de guerre
Inhumé dans le cimetière de Miramas
CARBONE Raphaël-Marius
soldat réformé du 58è régiment d’infanterie
Né le 22 octobre 1893 à Miramas, fils de Thomas, cultivateur, et de Honorine-Philippine GASTALDY. Célibataire.
Décédé le 19 mars 1917 à Miramas, en convalescence au domicile de ses parents
Cause du décès : suite de blessures de guerre
Acte de décès, n°5, 20 mars 1917, Miramas
CAVANNA Alfred-Jean-Christophe
soldat au 175è régiment d’infanterie, matricule n°6331 au corps, matricule n°1214 au recrutement de Marseille, classe 1915
Né le 14 avril 1893 à Paris (75), fils de Christophe et de Nina RICCI
Décédé le 19 septembre 1916 à Petorack (Grèce)
Cause du décès : tué à l’ennemi
Transcription du jugement du tribunal civil d’Aix du 19 septembre 1918 tenant lieu d’acte de décès, n°82, 12 novembre 1918, Miramas
CHABRAN Louis-Félicien-Marius
chasseur de 2è classe au 115è bataillon de chasseurs Alpins, 4è compagnie, matricule n°2162 au corps, matricule n°3394 au recrutement de Marseille, classe 1908
Né le 1er septembre 1888 à Miramas, fils de Hilaire-Michel, cultivateur, et de Marie NITARD.
Marié le 27 avril 1912 à Miramas avec Adèle-Marie REUIL, fille de Fidèle-Raymond, cantonnier, et de Catherine-Valérie-Anastasie DONNADIEU.
Décédé le 5 octobre 1916 à Rancourt, à l’ouest du bois de Saint-Pierre-Vaast (Somme)
Cause du décès : tué à l’ennemi
Inhumé à la nécropole nationale d’Albert (Somme), tombe individuelle n°517
Transcription de l’acte de décès n°28, 2 juillet 1917, Miramas
CHABRAN Paul-Marius
soldat au 17è régiment d’infanterie, matricule n°3859 au corps, matricule n°264 au recrutement de Marseille, classe 1911
Né le 30 octobre 1891 à Miramas, fils de Hilaire-Michel, cultivateur, et de Marie NITARD. Célibataire.
Décédé le 24 août 1914 à Badonviller (Meurthe-et-Moselle)
Cause du décès : tué à l’ennemi
Transcription du jugement du tribunal civil d’Aix du 22 juillet 1920 tenant lieu d’acte de décès, n°41, 9 septembre 1920, Miramas
CHAULLIER Louis-Hippolyte
Soldat de 2è classe, sapeur-mineur du 7è régiment du Génie, compagnie divisionnaire de la 30è division d’infanterie, matricule n°6820 au corps, matricule n°236 au recrutement de Marseille, classe 1913
Né le 5 décembre 1893 à Miramas, fils de Basile-Henri-Auguste, employé P.L.M., et de Henriette-Françoise GASTALDO.
Marié le 1er février 1912 à Miramas avec Thérèse-Louise GRANIER, fille de Pierre-Véran, cultivateur, et de Françoise-Marguerite MARTIN.
Décédé le 8 janvier 1915 à Béthincourt (Meuse)
Cause du décès : des suites d’une blessure à la tête, reçue la veille lors d’un bombardement
Transcription de l’acte de décès n°53, 18 novembre 1915, Miramas
CHEILLAN Eugène-Benoît
soldat de 2è classe, sapeur-mineur du 7è régiment du Génie à la 24/2 compagnie, matricule n°5827 au corps, matricule n°1506 au recrutement de Marseille, classe 1912
Né le 12 avril 1892 à Miramas, fils de Florentin-Paul, cultivateur, et de Louise BONNAVEIRA
Décédé le 10 novembre 1918 à l’hôpital d’évacuation 52B à Reims (Marne)
Cause du décès : suite de maladie contractée en service
Transcription de l’acte de décès n°27, 15 avril 1919, Miramas
CHIRON Paul-François
Soldat de 2è classe au 61ème régiment d’infanterie, matricule n°06441 au corps, matricule n°430 au recrutement de Pont-Saint-Esprit, classe 1910
Né le 15 janvier 1890 à Pujaut (30), fils de Martial, vannier, et de Marguerite CHIRON.
Décédé le 27 août 1914 à l’hôpital de réserve de la caserne Luitpol de Dillingen (Allemagne)
Cause du décès : en captivité, suite de blessures de guerre
Inhumé à la nécropole nationale « Prisonniers de Guerre 1914-1918 » de Sarrebourg, tombe individuelle n°10769
Transcription de l’acte de décès n°63, 23 décembre 1916, Miramas
COURT Joseph
soldat de 2è classe au 361è régiment d’infanterie, 20è compagnie, matricule n°13504 au corps, matricule n°1227 au recrutement de Marseille, classe 1915
Né le 29 mars 1895 à Venterol (26), fils de Barthélémy, charpentier, et de Marie GISMOND. Célibataire.
Décédé le 17 novembre 1916 à l’hôpital complémentaire n°135, hôpital régional Marthe-Jacques, à La Rochelle (Charente-Maritime)
Cause du décès : suite de maladie contractée en service
Transcription de l’acte de décès n°59, 25 novembre 1916, Miramas
DELAVELLE Émile-Michel, peintre en bâtiment
Caporal au 145è régiment territorial d’infanterie, chef de brigade à la poudrerie nationale de Saint-Chamas, matricule n°3368
Né le 11 juillet 1878 à Alger (Algérie), fils de Victorin-Cyprien, brigadier de gendarmerie, et de Épiphanie-Désirée-Baptistine AURILLAC
Marié le 21 septembre 1901 à Marignane (13) avec Marie-Baptistine FERRAND, fille de Dauphin-Barthélémy et de Pierrette-Thérèse COPEAU.
Décédé le 2 février 1918 à l’hôpital complémentaire n°82 de Saint-Chamas (13)
Inhumé dans le cimetière de Miramas
Transcription de l’acte de décès n°3, 10 février 1918, Miramas
DOIGT Marcel-Joseph
Soldat de 2è classe au 81è régiment d’infanterie, 7è compagnie, matricule n°10032, matricule n°249 au recrutement de Marseille, classe 1913
Né le 19 août 1893 à Marseille (13), fils de André-Léon, employé, et de Marie-Louise GRIFFON. Célibataire.
Décédé le 12 août 1916 à Vadelaincourt (Meuse)
Cause du décès : tué à l’ennemi
Transcription de l’acte de décès n°49, 30 septembre 1916, Miramas
DUFFOUR Julien-Édouard, pilote aviateur
Sergent, 1er groupe d’aviation, 7è compagnie d’ouvriers, contrôleur aux services des fabrications de l’aviation à Paris, matricule n°06309, matricule n°1545 au recrutement de Nîmes, classe 1899
Né le 4 mars 1879 à Alès (30), fils de Louis, chef-cantonnier, et de Marie LAGET.
Marié en 1ère noces le 16 juillet 1906 à Alès (30) avec Adrienne-Albine TEISSONNIER ; en 2ème noces le 2 février 1911 à Alès (30) avec Balbina-Apolonia GARCIA, fille de Pedro et de Antonia RIQUELME.
Décédé le 19 octobre 1918 à l’hôpital auxiliaire n°501 à Neuilly-sur-Seine (Hauts-de-Seine)
Cause du décès : suite de maladie contractée en service (pneumonie)
Inhumé au carré militaire du cimetière de Neuilly-sur-Seine, tombe individuelle, carré 4, rang 12, n°2
Transcription de l’acte de décès n°84, 11 novembre 1918, Miramas
ENFANTON Paul-Félix-Fernand
Soldat de 2ème classe au 67ème Bataillon de Chasseurs à Pied, 8ème compagnie, matricule n°01123 au corps, matricule n°2371 au recrutement de Marseille, classe 1906
Né le 21 novembre 1886 à Eyguières (13), fils de Auguste, cultivateur, et de Marie-Louise CASTALANET.
Décédé le 17 avril 1915 à l’hôpital du camp IV de prisonniers de guerre de Langensalza (Allemagne)
Cause du décès : en captivité, suite de maladie
Inhumé dans le cimetière de Miramas
Transcription de l’acte de décès, 4 septembre 1920, Port-de-Bouc
EYRIAC Émile-Auguste-Ernest, maréchal-ferrand
Soldat de 2è classe au 7è bataillon de chasseurs à Pied, matricule n°2724 au corps, matricule n°1543 au recrutement de Nîmes
Né le 25 novembre 1875 à Bonnevaux (30), fils de Louis, cultivateur, et de Virginie BONNET.
Disparu le 13 novembre 1914 au sud d’Ypres (Belgique)
Cause du décès : disparu sur le champ de bataille
Transcription du jugement du tribunal civil d’Alès (30) du 29 juillet 1920 tenant lieu d’acte de décès, 25 août 1920, Saint-Martin-de-Valgalgues (30)
FARGE Théodore-Adolphe
2è canonnier du 9è groupe d’artillerie d’Afrique, 3è compagnie, matricule n°387 au corps, matricule n°284 au recrutement de Marseille, classe 1911
Né le 15 janvier 1891 à Lamanon (13), fils de Ferréol-Pierre, fermier, et de Marguerite JOURDAN. Célibataire.
Décédé le 22 septembre 1916 à l’hôpital maritime Sainte-Anne à Toulon (Var)
Cause du décès : suite de blessures de guerre
Transcription de l’acte de décès n°50, 2 octobre 1916, Miramas
FAURE Antoine-Pierre-Auguste
Caporal au 17ème régiment d’infanterie, 3è compagnie de mitrailleuses, matricule n°10815 au corps, matricule n°1240 au recrutement de Marseille, classe 1915
Né le 19 janvier 1895 à La Ciotat (13), fils de Joseph-Auguste, employé P.L.M., et de Euphanie-Rosalie AUBERT. Célibataire.
Décédé le 31 mai 1918 à l’ambulance 5/59 étant à Compiègne Ronallieu (Oise)
Cause du décès : suite de blessures de guerre
Inhumé dans le cimetière de Miramas
Transcription de l’acte de décès n°28, 29 juillet 1918, Miramas
FAURE Louis-Joseph
soldat de 2è classe à la 7è compagnie de la 107ème batterie de 58 du 41è régiment d’artillerie, matricule n°6183 au corps, matricule n°3611 au recrutement de Marseille, classe 1916
Né le 8 décembre 1896 à Peypin (13), fils de Joseph-Auguste, employé P.L.M., et de Euphanie-Rosalie AUBERT
Décédé le 29 juillet 1916 aux tranchées dans la commune d’Estrées (Somme)
Cause du décès : tué à l’ennemi
Inhumé dans le cimetière de Miramas
Transcription de l’acte de décès n°51, 20 octobre 1916, Miramas
GASTON Junius-Fernand
Soldat à la 11è compagnie du 25è régiment d’infanterie, matricule n°02582bis au corps, matricule n°705 au recrutement de Marseille, classe 1910
Né le 1er juillet 1890 à Istres (13), fils de Jean-Pierre, coiffeur, et de Marie-Gabrielle CONSTANT. Célibataire.
Décédé le 13 octobre 1916 à Chaulnes (Somme)
Cause du décès : tué à l’ennemi
Transcription du jugement du tribunal civil d’Aix du 22 août 1918 tenant lieu d’acte de décès, n°85, 11 novembre 1918, Miramas
GIRARD Marcel-Gustave, cultivateur
Chasseur au 7ème bataillon de Chasseurs à Pied, matricule n°596 au recrutement de Marseille, classe 1912
Né le 1er mars 1892 à La Barben (13), fils de Ferdinand-Alexandre, cultivateur, et de Julie-Victorine MARTY.
Gravement invalide suite à des blessures de guerre, il survit à la guerre et décède après 1918.
Inhumé dans le cimetière de Miramas
GRANIER Auguste-Véran, journalier
Sapeur au 1er régiment du Génie, matricule n°2300 au corps, matricule n°3067 au recrutement de Marseille, classe 1907
Né le 11 janvier 1887 à Miramas, fils de Pierre-Véran, journalier, et de Marguerite-Françoise MARTIN.
Marié le 17 août 1910 à Istres (13) avec Emma-Giacomina-Secondina-Maria FRÉSIA, fille de Luigi, journalier, et de Antonia MARTINETTI.
Décédé le 14 octobre 1916 à Kénali, près de Monastir (Serbie)
Cause du décès : disparu
Transcription du jugement du tribunal civil d’Aix du 25 juillet 1921 tenant lieu d’acte de décès, n°43, 22 août 1921, Miramas
GROS Sylvain-Xavier-Jules, sous-officier de carrière
Adjudant au 133ème régiment d’infanterie, matricule n°69 au corps, matricule n°437 au recrutement de Marseille, classe 1903
Né le 4 décembre 1883 à Miramas, fils de Germain, gendarme, et de Augustine-Noémie MARTIN. Marié le 22 novembre 1910 à Miramas avec Marie-Eugénie VERANY, fille de Léon-Eugène-Joseph, employé P.L.M., et de Herminie-Léonie COSCA.
Décédé le 1er septembre 1914 au col des Journaux (Vosges)
Cause du décès : tué à l’ennemi
acte de décès transcrit à la mairie de Miramas le 22 décembre 1914, acte n°42
GUIBERT Charles-Louis, plâtrier
Soldat au 341è régiment d’infanterie, 19è compagnie, matricule n°017784 au corps, matricule n°3784 au recrutement de Marseille
Né le 26 janvier 1885 à Salon (13), fils de Esprit-François, ferblantier, et de Marie-Louise SAUTEL.
Marié le 9 juillet 1910 à Salon-de-Provence (13) avec Joséphine-Jeanne CHAFFARD, fille de Pierre-Désiré, horticulteur, et de Cécile-Lucie LATAUD.
Décédé le 14 novembre 1918 en captivité à Kitzingen (Bavière, Allemagne)
Cause du décès : inconnue
Transcription de l’acte de décès n°37, 8 mars 1921, Salon-de-Provence
HIGOUNEN Eugène-Jean
Soldat de 2è classe au 1er régiment de Tirailleurs Algériens, 12è bataillon, 45è compagnie, matricule n°34148 au corps, matricule n°1249 au recrutement de Marseille, classe 1917
Né le 16 septembre 1897 à Agde (34), fils de Gustave, propriétaire, et de Antoinette QUERCY. Célibataire.
Décédé le 13 mars 1918 à l’hôpital complémentaire n°6 à Troyes (Aube)
Cause du décès : suite de blessures de guerre
Inhumé dans le cimetière de Miramas
Transcription de l’acte de décès n°12, 22 mars 1918, Miramas
JACQUEMET Joseph-Théophile
Soldat du 140ème régiment d’infanterie, 6ème compagnie, matricule n°04453 au corps, matricule n° 673 au recrutement de Grenoble, classe 1905
Né le 25 février 1885 à Vaujany (38), fils de François-Donnet, cultivateur, et de Marie SEIGLE. Célibataire.
Décédé le 10 mai 1916 à Babaret, commune d’Eix (Meuse)
Cause du décès : tué à l’ennemi, par éclat d’obus
Transcription de l’acte de décès, 2 juillet 1916, Vaujany
JULIEN Charles-Louis
Soldat au 112è régiment d’infanterie, matricule n°5860 au corps, matricule n°2792 au recrutement de Marseille, classe 1912
Né le 24 novembre 1892 à La Roque d’Anthéron (13), fils de Auguste-Pascal, agriculteur, et de Louise-Antoinette ESTIENNE. Célibataire.
Décédé le 20 août 1914 à Dieuze (Moselle)
Cause du décès : tué à l’ennemi
Transcription du jugement du tribunal civil d’Aix du 1er février 1921 tenant lieu d’acte de décès, n°15, 1er mars 1921, Miramas
Note : son nom n’est inscrit sur aucuns monuments commémoratifs de Miramas
KARREN Jean-Paul, cultivateur
Soldat de 2è classe au 3è régiment de Zouaves, 19ème compagnie, matricule n°018494 au corps, matricule n°92 au recrutement de Saint-Brieuc
Né le 15 juillet 1887 à Pamiers (09), fils de François-Eugène-Gaston, sous-chef de musique au 59ème régiment d’infanterie, et de Amanda-Ernestine FORMAL. Célibataire.
Domicilié en dernier lieu dans la commune de Mouriès (Bouches-du-Rhône).
Décédé le 20 mai 1917 à Blankenburg, dans le Gutsgehoeft, camp de prisonnier de Döberitz (Allemagne)
Cause du décès : en captivité, tué d’un coup de feu
Inhumé à la nécropole nationale « Prisonniers de Guerre 1914-1918 » de Sarrebourg, tombe individuelle n°11820
Transcription de l’acte de décès, 24 décembre 1920, Mouriès (13)
Note : il est également inscrit sur le monument aux morts de Mouriès
LAMORELLE Jean-Antoine, cordonnier
2è canonnier servant au 5è régiment d’artillerie à pied, matricule n°01423 au corps, matricule n°3142 au recrutement de Marseille, classe 1907
Né le 15 septembre 1887 à Saint-Martin-de-Crau (13), fils de Pierre-Marius, employé P.L.M., et de Marie-Antoinette LAGIER
Marié le 2 février 1911 à Miramas avec Clémentine-Marie-Sextia BOUSCARLE, fille de Louis-Noël, cultivateur, et de Marie-Constantine GAY.
Décédé le 13 novembre 1917 à Verdun (Meuse)
Cause du décès : tué à l’ennemi
Inhumé à la nécropole nationale « Douaumont » de Fleury-devant-Douaumont, tombe individuelle n°3808
Transcription du jugement du tribunal civil d’Aix du 19 juillet 1920 tenant lieu d’acte de décès, n°42, 9 septembre 1920, Miramas
LEXTRAIT Léopold-Joseph
Soldat de 2è classe au 3è régiment de Zouaves, 8ème compagnie, matricule n°018452 au corps, matricule n°3371 au recrutement de Marseille
Né le 24 mars 1885 à Mons (34), fils de Léopold-Vincent, maçon, et de Marie-Clotilde MERLE.
Décédé le 16 avril 1917 à Cormicy-la-Neuvelle (51)
Cause du décès : tué à l’ennemi, par éclatement de grenade
Inhumé à la nécropole nationale « La Maison Bleue » de Cormicy, tombe individuelle n°856
Transcription de l’acte de décès, 28 novembre 1917, Arles (13)
Note : il est également inscrit sur le monument aux morts de Saint-Martin-de-Crau (13)
LUCIANI Ignace
Soldat au 112è régiment d’infanterie, matricule n°06845 au corps, matricule n°1682 au recrutement de Marseille, classe 1910
Né le 3 juillet 1890 à Ota (Corse-du-Sud), fils de Antoine, cultivateur, et de Angela FRANCHI. Célibataire.
Décédé le 20 août 1914 à Dieuze (Moselle)
Cause du décès : tué à l’ennemi
Inhumé à la nécropole nationale de Riche (Moselle), tombe individuelle n°689
Transcription du jugement du tribunal civil d’Aix du 4 avril 1921 tenant lieu d’acte de décès, n°22, 15 avril 1921, Miramas
MARCHAND Georges-Jules
Maréchal des logis au 5ème régiment d’artillerie à pied, matricule n°6778 au corps, matricule n°5507 au recrutement de Lille
Né le 14 mars 1892 à Lille (59), fils de Jules-Joseph, menuisier, et de Clodomyre-Sulmée TIRLEMONT.
Marié le 5 novembre 1917 à Miramas avec Émilienne-Marie BOUVRY, fille de Jules-Jean-Baptiste, plombier, et de Clara MARHEM.
Décédé le 17 octobre 1918 à l’hôpital complémentaire n°18 de Joigny (Yonne)
Cause du décès : maladie contractée en service
Acte de décès à Amiens (Somme)
Note : son nom est également inscrit sur le monument aux morts d’Amiens (Somme)
MARLET Benjamin-Jules-Joseph-Marie
Chasseur de 2è classe au 5è bataillon de chasseurs à pied, matricule n°01769 au corps, matricule n°1148 au recrutement de Besançon, classe 1909
Né le 25 février 1889 à Levier (25), fils de Jules, cordonnier, et de Marie-Françoise-Félicie JEANNIN.
Décédé le 4 février 1915 au bois d’Uffholz (Alsace)
Cause du décès : tué à l’ennemi
Repose au cimetière communal de Pontarlier (25).
Transcription de l’acte de décès n°62, 9 décembre 1915, Miramas
MARTIN Léon-Louis
Soldat de 2è classe au 2è groupe d’aviation, matricule n°24512 au corps, matricule n°1053 au recrutement de Marseille, classe 1918
Né le 18 septembre 1898 à Miramas, fils de Paul-Louis, maçon, et de Léonie-Emma DUPRÉ. Célibataire.
Décédé le 13 octobre 1918 à l’ambulance 16/22 de Villers-Cotterêts (Aisne)
Cause du décès : suite de maladie (grippe)
Transcription de l’acte de décès n°37, 14 juin 1919, Miramas
MARTIN Paul-Louis, maçon
Mobilisé au 341ème régiment de ligne, détaché à la Poudrerie nationale de Saint-Chamas
Né le 20 janvier 1887 à Miramas, fils de Baptistin-Martial, cultivateur, et de Valentine-Appolonie CHABRAN.
Marié le 24 novembre 1910 à Miramas-Village avec Florine JAUFFRET, fille de Simon, cultivateur, et de Claire-Justine GASTALDO.
Décédé le 21 novembre 1915 à Miramas-Village.
Acte de décès n°9, 22 novembre 1915, Miramas, section du Village
Note : il n’a été reconnu que tardivement « Mort pour la France ». C’est la raison pour laquelle il n’apparaît pas sur le monument aux Morts. Mais son nom fut rajouté sur la plaque commémorative qui se trouve dans le hall de la mairie, ainsi que sur le monument aux Morts du cimetière de Miramas-Village.
MASCLAUX Victorien-Claude
Soldat de 2è classe au 173ème régiment d’infanterie, matricule n°30728 au corps, matricule n°1055 au recrutement de Marseille, classe 1918
Né le 22 décembre 1898 à Lorette (42), fils posthume de Victorien-Camille et de Marie-Louise DEVIAZ. Célibataire.
Décédé le 11 octobre 1918 à la ferme de la côte de Seboncourt (Aisne)
Cause du décès : tué à l’ennemi
Inhumé dans le cimetière de Miramas
Transcription du jugement du tribunal civil d’Aix du 6 mars 1922 tenant lieu d’acte de décès, n°12, 17 mars 1922, Miramas
MATONNAT Gabriel-Eugène, cimentier
Sapeur au 1er régiment du Génie, matricule n°03275 au corps, matricule n°823 au recrutement d’Auxerre, classe 1903
Né le 1er avril 1883 à Auxerre (89), fils de Gilbert, maçon, et de Colombe PALMUC.
Marié le 17 novembre 1910 à Lyon 3ème (69) avec Marthe-Ernestine FLORENTIAU, fille de Alfred, cantonnier, et de Prudence-Célestine PESTY.
Décédé le 22 août 1914 à Villehouldemont (54)
Cause du décès : tué à l’ennemi
Transcription du jugement du tribunal civil d’Aix du 27 juillet 1921 tenant lieu d’acte de décès, n°49, 8 octobre 1921, Miramas
MAUNIER Léon-Louis-Augustin
Soldat de 2è classe au 252è régiment d’infanterie, matricule n°4712 au corps, matricule n°1569 au recrutement de Marseille, classe 1912
Né le 5 mai 1892 à Miramas, fils de Louis-Emile, cultivateur, et de Émilie-Victorine-Rosine COURNAND. Célibataire.
Décédé le 12 décembre 1914 à Saint-Baussant (54)
Cause du décès : disparu au combat
Transcription du jugement du tribunal civil d’Aix du 26 août 1920 tenant lieu d’acte de décès, n°45, 27 septembre 1920, Miramas
MENTEC Lucien-Joseph
Soldat de 2è classe au 24è bataillon de chasseurs Alpins, matricule n°08773 au corps, matricule n°3656 au recrutement de Marseille, classe 1916
Né le 17 août 1896 à Miramas, fils de Louis-Eugène-Désiré, épicier, et de Émilie BERTHON.
Décédé le 23 octobre 1917 au chemin des Dames, au sud de Pargny-Filain (Aisne)
Cause du décès : disparu au combat
Inhumé à la nécropole nationale de Vailly-sur-Aisne (Aisne), tombe individuelle n°77
Transcription du jugement du tribunal civil d’Aix du 22 septembre 1921 tenant lieu d’acte de décès, n°45, 10 octobre 1921, Miramas
MICHEL Albert, cultivateur
Soldat de 2è classe au 341è régiment d’infanterie, 20è compagnie, matricule n°017506 au corps, matricule n°2234 au recrutement de Marseille, classe 1904
Né le 13 octobre 1884 à Miramas, fils de Joseph-Marius, cultivateur, et de Élisabeth MANDIN.
Marié le 19 mars 1908 à Miramas avec Berthe-Augusta-Dorothée NICOLAUD, fille de Jean-Gabriel, cultivateur, et de Virginie-Malvina TRANCHIER.
Décédé le 1er octobre 1914 à l’hôpital temporaire n°5 de Verdun (entré le 23 septembre)
Inhumé à la nécropole nationale de « Faubourg Pavé » de Verdun, tombe individuelle, carré 14/18, n°306
Transcription de l’acte de décès n°40, 22 novembre 1914, Miramas
MICHEL Lucien-Alexis-Marius, pâtissier
Soldat de 2è classe au 4è régiment d’infanterie coloniale, matricule n°052303 au corps, matricule n°738 au recrutement de Marseille, classe 1907
Né le 2 août 1887 à Miramas, fils de François-Jean-Toussaint, cultivateur, et de Émilie-Édith MANDIN.
Marié le 29 octobre 1907 à Roquemaure (30) avec Agathe-Olympe-Julie-Jeanne DARUTH, fille de Édouard-Philémon-Donat, pâtissier, et de Marie-Suzanne IMBERT.
Décédé le 16 mai 1917 à Monastir (Serbie)
Cause du décès : tué à l’ennemi
Transcription du jugement du tribunal civil d’Aix du 22 septembre 1921 tenant lieu d’acte de décès, n°54, 15 octobre 1921, Miramas
MICHEL Marcel-Félicien-Louis
Soldat de 2è classe au 47è bataillon de chasseurs à pied, 3è compagnie, matricule n°7389 au corps, matricule n°518 au recrutement de Marseille, classe 1917
Né le 26 novembre 1897 à Miramas, fils de Joseph-Marius, fermier, et de Élisabeth MANDIN.
Décédé le 15 juillet 1918 à l’ambulance 9/5 de l’hôpital d’évacuation d’Auve (Marne)
Cause du décès : suite de blessures de guerre
Transcription de l’acte de décès n°12, 15 février 1919, Miramas
PAGÈS Maurice
Aucune information connue pour cette personne
PARDIGON Etienne-Léon
Chasseur de 2è classe au 63è bataillon de chasseurs à Pied, 9è compagnie, matricule n°0893 au corps, matricule n°3124 au recrutement de Marseille, classe 1907
Né le 12 juillet 1897 à Lambesc (13), fils de Gustave-Marius, fermier, et de Hortense-Adélaïde BOSSY.
Décédé le 30 mai 1915 à Goschnen, région de Stosswihr (Haut-Rhin)
Cause du décès : tué à l’ennemi
Inhumé à la nécropole nationale « Le Wettstein » d’Orbey (Haut-Rhin), tombe individuelle n°729
Transcription de l’acte de décès n°32, 6 juillet 1915, Miramas
PARDIGON Marius-Crépin, fermier
Soldat de 2ème classe mobilisé au 115ème régiment d’infanterie territoriale, versé par la suite au 149è régiment d’infanterie, 2ème compagnie, matricule n°8111 au corps, matricule n°406 au recrutement de Marseille
Né le 25 octobre 1877 à Lambesc (13), fils de Gustave-Marius, fermier, et de Hortense-Adélaïde BOSSY.
Marié le 24 septembre 1912 à Lamanon (13), avec Marie-Appolonie-Célestine GIBAUD, fille de Émile-Maximin, cultivateur, et de Marie-Émilie DUROUX.
Porté disparu le 5 novembre 1914 au combat de Wiyschaëte (Belgique)
Cause du décès : tué à l’ennemi
Transcription du jugement du tribunal civil de Tarascon du 11 juin 1920 tenant lieu d’acte de décès, 25 juillet 1920, Lamanon (13)
Note : il est également inscrit sur le monument aux morts de Lamanon (13)
PARDIGON Maurice-Paul
Soldat de 2è classe au 18è régiment d’infanterie, matricule n°9246 au corps, matricule n°3975 au recrutement de Marseille, classe 1914
Né le 22 août 1894 à Puyricard, commune d’Aix-en-Provence (13), fils de Gustave-Marius, fermier, et de Hortense-Adélaïde BOSSY. Célibataire.
Décédé le 18 août 1915 à Notre-Dame-de-Lorette, près de Souchez (62)
Cause du décès : tué à l’ennemi
Transcription de l’acte de décès n°50, 21 octobre 1915, Miramas
PARRAUD Paul-Clovis
Soldat de 2è classe, clairon, au 23è bataillon de chasseurs, matricule n°3454 au corps, matricule n°309 au recrutement de Marseille, classe 1913
Né le 27 septembre 1893 à Saint-Martin-de-Crau (13), fils de Florent-Alexandre, cultivateur, et de Virginie-Louise ALLEMAND. Célibataire.
Décédé le 19 août 1914 à Dieuze (Moselle)
Cause du décès : tué à l’ennemi
Transcription du jugement du tribunal civil d’Aix du 2 mars 1920 tenant lieu d’acte de décès, n°54, 14 avril 1920, Miramas
PAUTASSO Antoine
Soldat au 341è régiment d’infanterie, matricule n°019965 au corps, matricule n°2284 au recrutement de Marseille, classe 1906
Né le 20 février 1885 à Istres (13), fils de Bartolomeo, journalier, et de Virginie AUDIBERT
Décédé le 21 septembre 1914 à Heippes-Deuxnouds (Meuse)
Cause du décès : tué à l’ennemi
Transcription du jugement du tribunal civil d’Aix du 25 avril 1917 tenant lieu d’acte de décès, n°19, 10 mai 1917, Miramas
PÉROTTI Fernand-Émile
Caporal au 40è régiment d’infanterie, matricule n°05868 au corps, matricule n°3672 au recrutement de Marseille, classe 1909
Né le 18 juillet 1889 à Saint-Aigulf, commune de Fréjus (83), fils de Joseph-Antoine, chef de chantier, et de Anne-Catherine BIANCO.
Décédé le 25 janvier 1917 au cours du torpillage de l’« Amiral-Magon »
Cause du décès : disparu en mer
Transcription du jugement du tribunal civil du Havre du 18 janvier 1918 tenant lieu d’acte de décès, 26 février 1918, Le Havre
PERTUS Paul-Victor-Louis
Caporal au 4è régiment d’infanterie, 2è compagnie, décoré de la Médaille Militaire et de la Croix de Guerre, matricule n°05577 au corps, matricule n°2579 au recrutement de Marseille, classe 1909
Né le 27 avril 1889 à Marseille (13), fils de Ferdinand-Edmond, marchand de vin, et de Claire-Joséphine BONNEFOI.
Marié avec Gabrielle ROUSTAN.
Décédé le 5 juillet 1916 à Saint-Ménéhould (Marne)
Cause du décès : suite de blessures de guerre
Transcription de l’acte de décès n°48, 30 septembre 1916, Miramas
PICHOU Paul-Martin, potier
Soldat au 141è régiment d’infanterie, matricule n°012733 au corps, matricule n°325 au recrutement de Marseille, classe 1901
Né le 11 novembre 1881 à Miramas, fils de Louis-Antoine, potier, et de Marie-Célestine PAUTONIÉ
Marié le 9 juillet 1903 à Istres (13) avec Sylvie-Joséphine GRANGIER, fille de Clovis-Simon, meunier, et de Clotilde LILAMAND.
Décédé le 23 septembre 1914 à Avocourt (Meuse)
Cause du décès : tué à l’ennemi
Transcription du jugement du tribunal civil d’Aix du 10 juin 1920 tenant lieu d’acte de décès, n°37, 12 août 1920, Miramas
REYNE Édouard-Louis
Soldat de 2è classe au 341è régiment d’infanterie, 24è compagnie, matricule n°014728 au corps, matricule n°1808 au recrutement de Marseille, classe 1902
Né le 17 février 1882 à Miramas, fils de Eugène-Prosper, tuilier, et de Léonie-Rosine ANTHELME.
Décédé le 30 juin 1916 à l’ambulance 2/54 de Blercourt (Meuse)
Cause du décès : suite de blessures de guerre
Transcription du jugement du tribunal civil d’Aix du 16 juillet 1918 tenant lieu d’acte de décès, n°30, 14 août 1918, Miramas
RIEU Louis-Nicolas
Soldat de 2è classe au 27è bataillon de chasseurs à pied, matricule n°3894 au corps, matricule n°325 au recrutement de Marseille, classe 1913
Né le 8 avril 1893 à Miramas, fils de Paul, employé P.L.M., et de Élisabeth BOUTIÈRE.
Décédé le 21 janvier 1915 à l’Hartmannswillerkopf (Haut-Rhin)
Cause du décès : tué à l’ennemi
Transcription du jugement du tribunal civil d’Aix du 10 octobre 1921 tenant lieu d’acte de décès, n°55, 15 octobre 1921, Miramas
ROMAN Eugène
Soldat de 2è classe à la 4è compagnie du 152è régiment d’infanterie, matricule n°0769 au corps, matricule n°LM95 au recrutement de Béziers, classe 1900
Né le 26 mars 1881 à Béziers (34), fils de Guillaume, tourneur, et de Catherine BÉNAZET-LACARRE
Décédé le 28 décembre 1914 à Steinbach (Haut-Rhin)
Cause du décès : tué à l’ennemi
Transcription de l’acte de décès n°25, 2 juin 1916, Miramas
ROMAN Marcellin-Victor-Joseph, cantonnier
Soldat de 2è classe au 145è régiment territorial d’infanterie, matricule n°16611bis au corps, matricule n°2468 au recrutement de Marseille, classe 1894, mobilisé à la poudrerie nationale de Saint-Chamas
Né le 20 avril 1874 à Miramas, fils de Victor-Jean-Joseph, cultivateur, et de Clémence-Miette ANTHELME
Marié le 18 avril 1907 à Miramas-Village avec Virginie PAYAN, fille de Pierre, cultivateur, et de Rose-Hélène AUZET.
Décédé le 3 juin 1918 à la poudrerie de Baussenc, commune de Saint-Martin-de-Crau (13)
Cause du décès : disparu dans l’explosion du parc de munitions
Transcription du jugement du tribunal civil de Tarascon du 10 septembre 1918 tenant lieu d’acte de décès, 21 novembre 1918, Arles
TRIOULET Félix, cimentier
Chasseur de 2è classe au 7è bataillon de chasseurs à Pied, matricule n°2272 au corps, matricule n°1062 au recrutement de Toulon, classe 1894
Né le 29 janvier 1874 à Lyon 5ème (69), fils de Claude, mineur, et de Madeleine-Clarisse BRUN.
Marié le 6 avril 1899 à Montpellier (34) avec Victorine-Rosalie ROQUES, fille de Jean, cultivateur, et de Marie MULATEL.
Décédé le 17 novembre 1914 au sud d’Ypres (Belgique)
Cause du décès : tué à l’ennemi
Transcription du jugement du tribunal civil d’Aix du 29 juin 1920 tenant lieu d’acte de décès, n°36, 4 août 1920, Miramas
VÉRANY Marcellin-Eugène-Frédéric, employé P.L.M.
Soldat de 2è classe au 16ème régiment d’infanterie, matricule n°11061 au corps, matricule n°561 au recrutement de Marseille, classe 1917
Né le 29 juin 1897 à Miramas, fils de Léon-Eugène-Joseph, employé P.L.M., et de Herminie-Léonie COSCA. Célibataire.
Décédé le 20 août 1917 au bois d’Avocourt (Meuse)
Cause du décès : tué à l’ennemi
acte de décès transcrit à la mairie de Miramas le 9 janvier 1918, acte n°2
VÉRANY Maximin-Eugène-Appolinaire, employé P.L.M.
Sergent au 135ème régiment d’infanterie, matricule n°8141 au corps, matricule n°375 au recrutement de Marseille, classe 1911
Né le 1er avril 1891 à Saint-Martin-de-Crau (13), fils de Léon-Eugène-Joseph, employé P.L.M., et de Herminie-Léonie COSCA. Célibataire.
Décédé le 5 juin 1915 à l’hôpital auxiliaire n°234 du 6ème arrondissement de Paris (75)
Cause du décès : suite de blessures de guerre
acte de décès transcrit à la mairie de Miramas le 25 juin 1915, acte n°28
VILLEVIEILLE Jules-François, serrurier
Chasseur de 2è classe au 23è bataillon de chasseurs, matricule n°06239 au corps, matricule n°3810 au recrutement de Marseille, classe 1905
Né le 2 avril 1885 à Miramas, fils de Jules-Alphonse, employé P.L.M., et de Virginie-Thérèse ESTIENNE.
Marié le 1er juin 1909 à Pélissanne (13) avec Baptistine-Appolonie CASTELAS, fille de Jules-Casimir, cantonnier, et de Louise-Élisabeth ALIBERT.
Décédé le 15 juin 1915 au combat du bois de l’Eichervalde, commune de Metzéral (Haut-Rhin)
Cause du décès : tué à l’ennemi
Transcription de l’acte de décès n°51, 5 novembre 1915, Miramas

2 commentaires

  • Anonymous

    Joli travail de mémoire, Sébastien.
    C’est très émouvant de lire ceci…
    Certaines familles ont perdu plusieurs enfants pendant cette guerre.
    SURIAN13

  • Anonymous

    Quel travail!
    J’ai commencé (depuis longtemps) le parcours de mon grand’oncle qui était aussi à la grande guerre, mais je me disperse…
    Bravo Seb!
    Bon courage
    Danièle AMEGLIO

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *